Discours du vernissage de « L’esprit de la nature », de Julie BOTTON, le 24 mai 2019, à la Galerie Test du Bailler.

Bonjour à Toutes et à Tous et bienvenue à la Galerie Test du Bailler. Nous accueillons aujourd’hui la peintre viennoise Julie BOTTON que je vous demande de saluer par vos applaudissements.

J’ai tout de suite été intrigué par quelques mots sur la présentation de sa démarche artistique. J’ouvre les guillemets « Mes inspirations premières sont la nature et ses éléments vivants, on retrouve ces influences dans les peintures d’Asie ancienne, de Chine et du Japon. » Je referme les guillemets

… Holà ! Inspirations d’Orient, d’Extrême-Orient même. Ça sent l’Orientalisme, parfumé au patchouli et à l’encens. L’Orientalisme, un mouvement littéraire et artistique né au XVIIIème siècle, de la fascination des européens occidentaux pour l’Empire Ottoman, ainsi que de leur intérêt et de leur curiosité pour les pays du Couchant (Maghreb) et du Levant (Moyen-Orient) - Euh ! il est possible que cela ait quelque peu changé.

En 1711, Antoine Galland traduit les « Contes des mille et une nuits ». Les turqueries étant très en vogue, en 1782, Wolfgang Amadeus Mozart crée son opéra, façon opéra-comique français « Die Entfȕhrung aus dem Serail » (silence) Oh ! Pardon ! « L’enlèvement au sérail » dans lequel un jeune noble espagnol tente de libérer sa fiancée Constance, la servante Blonde (c’est son prénom, un prénom qui crie « vengeance ! »… comprenne qui pourra ! Non mais imaginez quand elle se présente : « Mon nom est Blonde, Vraie Blonde !) et le valet Pédrillo, vendus par les pirates au Pacha Salim. Finalement, magnanime, le Pacha leur offrira la liberté.

Mozart déguise sa musique en turc avec un triangle, des cymbales et un grand tambour. L’objectif est d’offrir de l’exotisme et de faire rire, de confronter les sociétés européennes éclairées et civilisées aux barbares et incultes turcs. Mozart permet également aux rôles féminins de résister au machisme. 

Cliquez ici pour lire la suite du discours du vernissage de « L’esprit de la nature », de Julie BOTTON, le 24 mai 2019, à la Galerie Test du Bailler.

Art et architecture
Emission La Maison France 5 , Avril 2017.
Les toiles de Julie Botton chez l'architecte Laurence Faure.

 

Exposition collective Société Lyonnaise des Beaux-Arts
Palais Bondy. Lyon
2016.

12974278_1064842556909541_89215841412953